Pourquoi apprendre à « coder » ?

Tout d’abord, commençons par utiliser les bons mots. On ne dit pas « coder », mais « développer », ou « programmer ». Le mot « coder » est en fait un anglicisme venant du verbe « to code ». Alors nous allons tout de suite modifier le nom de cet article en :

Pourquoi apprendre à programmer ?

Pourquoi ce sujet ? Parce que la programmation est partout sans qu’on s’en rende compte. Pourtant, nous ne sommes que très peu à savoir programmer. Une grande partie des gens utilisent des choses qui marchent grâce au code sans le savoir. Apprendre à développer peut à première vue faire très peur, surtout lorsque qu’on voit cela :

Qu'est-ce qu'un framework

Mais, nous allons voir que ce qui semblait autrefois très complexe, l’est beaucoup moins grâce à une tendance à l’accessibilité du code et qu’apprendre à développer pourrait bien vous apporter beaucoup.

Où cela a commencé ?

Le premier ordinateur

Et si on vous disait que la création du premier ordinateur était directement liée au développement d’une machine dédiée au métier à tisser ? C’est la vérité ! Cette histoire commence en 1725 lorsque Basile Bouchon crée une carte perforée dans le but d’automatiser la création de tapisseries complexes.

carte perforée

Ce qu’il faut comprendre dans ce cas, c’est que cette carte est le premier logiciel de l’Histoire. Au fil du temps ce modèle de « programmation » a été perfectionné pour en arriver aux logiciels que nous connaissons actuellement.

Le premier logiciel

La définition basique d’un logiciel est : ensemble d’ordres donnés à la machine pour exécuter une tâche spécifique. Cet ensemble d’instructions constitue un algorithme que la machine va exécuter.

Dans le cas des métiers à tisser, la carte perforée sert à donner les instructions à l’aiguille via un langage simple :

  • s’il y a un trou, l’aiguille passe
  • s’il n’y a pas de trou, l’aiguille ne passe pas

Au fil du temps, ce système a été personnalisé pour en arriver à l’ordinateur que nous connaissons et le langage binaire qui ne diffère pas grandement du système de l’époque :

code binaire

  • 1, le courant passe
  • 0, le courant ne passe pas

Cette suite de 0 et de 1 interprétable par les machines est en revanche incompréhensible pour les humains. Pour développer des logiciels, nous utilisons donc des langages de programmation qui sont ensuite traduits grâce à un assembleur en langage binaire.

Les langages de programmation

Un langage de programmation permet de faire la passerelle entre un langage humain et celui de la machine. Au fil du temps, les intermédiaires entre code binaire et l’humain ont augmenté, ce qui tend à rendre le code de plus en plus accessible.

apprendre à coder

L’interface graphique vous permet de développer une application en déplaçant simplement des éléments graphiques par exemple, alors plus d’excuse !

Pourquoi apprendre ?

Ok, c’est plus simple, mais pourquoi apprendre ? C’est vrai, nous vivons actuellement à une époque où nos experts en design sont tellement doués, qu’ils arrivent à vous faire utiliser des technologies sans que vous n’ayez aucune idée de ce qu’il se passe derrière. Le problème étant que cet usage grand public est très limité car la plupart n’utilisent qu’une infime partie des possibilités offertes par les nouvelles technologies.

Comprendre le monde de demain

La programmation est en train de créer le monde de demain. Les voitures autonomes, les assistants vocaux et l’intelligence artificielle qui n’en est pas encore, ces technologies feront partie intégrante de notre futur. Apprendre à programmer ne vous permettra pas forcément de créer ces technologies, mais au moins de les comprendre et donc de vous en servir. Cette transition est déjà en marche et plusieurs métiers voient leur processus de production évoluer grâce à ces technologies qui se chargent maintenant des tâches chronophages.

Nous avons longtemps eu peur des nouvelles technologies, mais cela venait d’un manque de compréhension. Les nouvelles technologies n’ont pas pour vocation de remplacer l’humain, mais de le débarrasser des tâches pénibles pour qu’il puisse dédier plus de temps aux tâches pour lesquelles il a la capacité de créer de la valeur comme le conseil.

Comme l’anglais est devenu incontournable dans la plupart des relations commerciales, il est possible qu’avoir des bases en programmation deviennent essentiels pour rester compétitif sur le marché.

Le plaisir de créer

Savoir programmer même de manière basique va vous permettre de donner vie à vos idées. Créez un site internet pour partager une de vos passions, automatisez vos tâches qui étaient autrefois pénibles à accomplir ou prenez simplement plaisir à développer des outils innovants ou non.

En développement web, vous pouvez vous satisfaire de créer les programmes les plus basiques. Cette impression de magie que nous ressentons lorsque quelque chose à l’origine pénible se fait tout seul, est plus importante que la satisfaction d’avoir un lave-vaisselle lorsque qu’on est étudiant, parce que dans le cas de la programmation, c’est comme si vous aviez vous-même construit votre lave vaisselle.

Aide à la prise de décision

Programmer quelque chose vous amène à penser à une chose : comment résoudre ce problème de la meilleure des manières ? Lorsque vous demandez à votre GPS de vous amener d’un point A à un point B, il va essayer de trouver l’itinéraire qui vous convient le plus en prenant en compte le trafic, le fait que vous voulez éviter les péages ou non, si vous êtes à pied, à vélo ou en voiture. Si vous êtes un poids lourd vous avez en plus selon les applications la possibilité d’indiquer votre poids/hauteur pour éviter les zones difficiles d’accès.

Ça en a l’air, mais ce n’est pas de la magie, tout cela a été pensé au préalable et développé par des personnes qui se sont posées les bonnes questions :

  • Quel est mon objectif ?
  • Quels sont les obstacles qui peuvent m’empêcher de le réaliser ?
  • Comment les contourner ?

En philosophie, on pense que le langage permet de changer la manière dont vous voyez le monde. Si votre langue principale est occidentale vous aurez pour habitude de classer les choses de gauche à droite et de droite à gauche si votre langue maternelle est l’arabe ou l’hébreu.

Alors que dire d’un langage qui a été exclusivement créé pour résoudre des problèmes ? Évidemment, cela ne vous donnera pas le pouvoir de résoudre tous vos problèmes, mais vous apprendrez à les décomposer, à les poser pour y trouver la solution la plus pertinente.

Alors, envie d’apprendre ?

Vigiboy