Le développement orienté objet

Le développement orienté objet

Dans le milieu du web, on ne manque pas de solutions pour développer toujours mieux et toujours plus vite. Le développement orienté objet en est une et fait l’unanimité dans le milieu. Il y a qu’à voir ce que dit un de nos développeurs sur cette méthode :

« ah le développement orienté objet, c’est la vie hein ».

Cette méthode offre plusieurs avantages pour pour le développeur en lui permettant de développer plus vite et de travailler plus facilement en collaboration. 

En quoi ça consiste ?

Tout d’abord, familiarisons-nous avec le principe d’objet. Pour que vous y voyez plus clair, on va essayer d’imager au maximum. Chez Vigicorp, on est des gamers, du coup, on va prendre des exemples qui viennent du monde du jeu vidéo.

Donc un objet, vous pouvez voir ça comme un personnage de jeu vidéo. Ce personnage, possède des caractéristiques (qu’on appelle « variables ») et des fonctions. Les variables, c’est assez simple, ce sont des caractéristiques qui vont changer d’un objet à un autre. Par exemple, on peut imaginer que dans un jeu, vous allez avoir un personnage qui aura 7 points de force et un autre qui aura 6 points.

Ces personnages auront donc des valeurs attribuées différentes à chaque variable, mais seront tous construit à partir des mêmes variables.

Les fonctions d’un objet, correspondent à ce que peut faire l’objet. Dans le cas d’un personnage de jeu vidéo, ça peut être :

  • Frapper
  • Parer
  • Sauter
  • Courir

Voilà à quoi devrait ressembler une fiche de personnage sous ce principe :

Jordan

  • Fonctions :
    • Frapper
    • Parer
    • Sauter
    • Courir
    • Danser
  • Variables :
    • Force (7)
    • Allonge (5)
    • Vitesse (8)
    • Agilité (3)

Chaque fonction est associée à une variable. Par exemple, la fonction « frapper » dépendra de la force du personnage pour infliger des dégâts.

Ça, dans un jeu vidéo, ça correspondrait à un objet. Mais les jeux vidéo sont rarement composés d’un seul personnage. On va donc en créer plusieurs qui comme dit précédemment, seront créés à partir des mêmes variables. Pour cela, on utilise des classes. Une classe, c’est comme un moule à gâteau. Elle peut créer une infinité d’objets, mais tous ces objets auront la même forme. Ainsi, on peut créer un grand nombre de personnages identiques du moment qu’ils appartiennent à la même classe.

Ok, mais à quoi ça sert ?

L’intérêt d’un développement orienté objet, c’est qu’on va gagner énormément de temps en plus de travailler plus facilement en groupe. Pourquoi ? Parce qu’on va penser une application comme une addition d’objets qui interagissent entre eux. Chaque objet peut être maintenu indépendamment des autres. Cela facilite les corrections de bug dans les applications, car avec une programmation plus classique, chaque modification entraîne des modifications sur toutes les fonctionnalités connectées.

Il est aussi plus simple de développer des fonctionnalités sur un site, car il existe des bibliothèques d’objets qu’on peut réutiliser et modifier. En prenant l’exemple d’un jeu vidéo, c’est comme si vous aviez des bibliothèques de personnages que vous pouvez incorporer dans vos propres jeux. De manière plus concrète, vous allez pouvoir incorporer des fonctionnalités sur votre application très rapidement et les personnaliser.

Voilà, vous en savez un peu plus maintenant.

 

 

 

 

 

 

 

 

Vigiboy