La blockchain : pour graver vos informations dans le marbre

La blockchain

Nous entendons de plus en plus souvent parler de la blockchain sans réellement savoir ce que c’est. Commencer à s’y intéresser peut être très compliqué, c’est pourquoi nous allons vous aider en vous expliquant les principes de base de la blockchain.

Blockchain =/= Bitcoin

L’un des exemples les plus utilisés pour parler de la blockchain, c’est le Bitcoin. Le Bitcoin est une crypto-monnaie qui utilise la technologie de la blockchain. Il a été crée pour pouvoir se débarrasser de la dépendance face à un tiers, notamment vis-à-vis des banques qui en cas d’une demande d’opération peuvent :

  • Vous prendre une commission
  • Changer vos opérations
  • Vous empêchez carrément de l’effectuer : si une crise comme celle des Subprimes venait à se reproduire, on pourrait être dans l’incapacité de tous récupérer notre argent dans les banques par exemple.

En Grèce par exemple, les banques ont été fermées 10 jours afin d’éviter ce qu’on appelle un « Bank Run » : une grande quantité de personnes qui retirent leur argent des banques en même temps.

Le Bitcoin offre une propriété totale sur votre argent, car il est basé sur un modèle Pear to Pear (P2P) qui met les utilisateurs directement en lien.

Informations immuables

Dans un système P2P, chaque utilisateur à une version de la base de données. Cette dernière est mise à jour à chaque entrée et chacune d’entre elles ne peut être modifiée une fois effectuée. C’est la caractéristique principale de la blockchain : ce qu’on y fait est gravé dans le marbre.

Si on souhaite modifier une ligne, il faut casser la chaîne et repartir de l’endroit où on souhaite la modifier.

Les diverses utilisations de la Blockchain

La blockchain renforce la confiance des différents acteurs, car on est alors certain de la véracité des informations disponibles notamment sur la date à laquelle une entrée a été renseignée.

Cependant, comme on l’a dit, la blockchain n’est pas le Bitcoin ou la monnaie virtuelle en général. La blockchain, c’est un moyen d’échanger et de stocker différentes données. C’est donc une technologie qui peut être utilisée pour diverses fonctions.

La traçabilité des produits

L’Alimentation

Dans la grande distribution, la blockchain a déjà été utilisée notamment par Carrefour dans sa chaîne de valeur de production d’œuf. L’intérêt ? Tracer le parcours de production de chaque œuf afin de renforcer la confiance des consommateurs. Grâce à ce système, on est certain de la provenance de l’oeuf, car on peut retracer son parcours de l’élevage au consommateur final. Cela a également une forte utilité sanitaire pour identifier les lots affectés par des soucis de qualité.

Les diamants

Everledger a intégré la blockchain à son processus de fabrication et de vente de diamants. Le principe est simple, chaque diamant est marqué au laser avec un code d’identification unique qui permet de le tracer jusqu’à son origine. Dans le cas du diamant, c’est une technologie très utile, car c’est un objet qui a une grande espérance de vie et qui peut être amené à changer plusieurs fois de propriétaire. Cela permet également d’avoir un commerce plus éthique, car la production de diamant peut être lié à des financements de guerre.

Les brevets ?

Quoi de mieux pour savoir qui a fait quoi en premier que de l’inscrire sur la blockchain ? En matière de droit de la propriété, il est important de protéger une innovation afin d’être en mesure de prouver que l’on est bien à l’origine de cette dernière.

La blockchain vous offre la possibilité d’inscrire dans un système sécurisé des informations précises sur votre innovation. Ces informations peuvent faire office de preuves en cas de litige avec une autre personne qui en revendique la propriété.

En Chine par exemple, la blockhain a été utilisée comme moyen de preuve dans une affaire de propriété industrielle sur un site web. L’auteur du site web a obtenu gain de cause, car il avait pensé à mettre le code source de son site web sur la blockchain.

 

Vigiboy