La RGPD : reprenez le contrôle de vos données

La RGPD : reprenez le contrôle de vos données

La donnée est une ressource essentielle. Savoir l’utiliser est devenu primordial pour être performant. Evidemment, comme elle rapporte beaucoup, il y a énormément d’abus la concernant. Par appât du gain, ou simplement, par manque de connaissance des bonnes pratiques de traitement de la DATA. La RGPD permet de pallier ces problèmes et redonne aux utilisateurs le contrôle de leurs données. Dans quelle mesure ? On vous dit tout.

La RGPD c’est quoi ?

La Règle Générale sur la protection des données clarifie la réglementation autour des données personnelles et offre plus de possibilités aux utilisateurs pour protéger leurs données. Cette réglementation est axée sur deux grands axes : Le traitement des données et le consentement.

Le traitement des données

De quoi on parle déjà ? Une entreprise traite de la donnée à partir du moment où il y a accès, collecte, stockage, manipulation, destruction et consultation a distance des données d’un utilisateur. Cela nous concerne donc tous. Quel que soit votre entreprise ou votre pôle, vous traitez de la data. La RGPD réglemente ce traitement de données en responsabilisant les acteurs pour les inciter à minimiser leur acquisition de data. Cela passe par 3 actions.

  • Recenser régulièrement les données récoltées
  • Nettoyer sa base de données pour éviter les doublons et supprimer les données non-pertinentes.
  • Collecter les données plus intelligemment

Tout cela pour faciliter les contrôles. Mais aussi pour éduquer les acteurs dans l’utilisation des données.

Le consentement

Le second axe principal de la RGPD, est le consentement. Pour résumer : pour récolter, il faut demander et pour cela, il faut d’abord informer. Il y a cependant une distinction à faire en fonction de si vous êtes un commerce B2B et B2C.

En B2C, le consentement est obligatoire. Pour cela, vous devez informer explicitement chaque utilisateur avant de collecter ses données. Ce dernier doit pouvoir se rétracter à tout moment. En B2B il n’est pas obligatoire d’avoir un consentement si la finalité de la collecte est respectée. Cependant, le consentement reste obligatoire dans le cas où vous avez des données venant de tiers.

La RGPD et le cas des cookies

On en a déjà parlé dans cet article dédié aux cookies. Quand vous arrivez sur n’importe quel site, vous avez en permanence un message du style :

« Nous utilisons des cookies pour améliorer nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez leur utilisation. »

C’est énervant, mais ces mentions sont devenues obligatoires depuis la RGPD. Pour ceux qui n’ont pas lu notre article sur les cookies, on va vous faire un petit résumé. Les cookies sont des fichiers qu’un site internet va installer sur votre ordinateur pour différents usages :

  • Sauvegarder vos sélections lorsque vous naviguez sur un site
  • Vous reconnaître lorsque vous retourner sur un site
  • Identifier vos habitudes de consommation/navigation pour vous proposer des publicités ciblées lorsque vous naviguez sur internet

Les cookies sont donc règlementés par la RGPD car c’est une technologie qui gère de la donnée. Pour être en règle, tous les sites doivent informer les utilisateurs sur :

  • La finalité des cookies : publicité, amélioration de la navigation, reconnaissance
  • Leur droit à l’opposition
  • L’acceptation implicite des cookies si l’utilisateur décide de continuer à naviguer sur le site.

Voilà (dans les grandes lignes) ce qu’est la RGPD.

 

Vigiboy